• image

    Le blog de Bob, coup de gueule sur les blogs de voyage !

    Bon, je vais sans doute en surprendre certains et me faire quelques ennemis en diffusant ca mais bon ! Quand il y a un truc qui titille...

  • image

    Les bus au Népal

    Pour avoir pris différents bus pour me déplacer, je me suis dit que ce serait une bonne idée de faire un petit sujet rapide dessus ! Tout...

  • image

    Chitwan National Park

    [NEPAL] Le chitwan est un parc national qui s’etends sur environ 200km au sud du Nepal, non loin de la frontière Indienne. A la base j’avais prévu...

  • image

    De Kathmandu aux Annapurnas

    En arrivant au Nepal, je n’avais qu’un seul objectif concret : Aller me perdre dans les montagnes en solo et camper devant la chaine de montagne la...

  • backpack

    Comment préparer son backpack pour un tour du monde outdoor

    Bon, 6 mois de voyage avec du matériel outdoor 3 saisons… A quoi ressemble le sac ? Qu’est ce qu’il y a dedans ? Combien il pèse...

image

Bon, je vais sans doute en surprendre certains et me faire quelques ennemis en diffusant ca mais bon ! Quand il y a un truc qui titille il faut crever l’abses !

Alors permettez moi dès a présent de jeter un pavé dans la marre !

« Les blogs de voyage me saoulent ! »

Les gros blogs (je precise bien les gros, genre au dela de 2000 likes facebook) me saoulent ! Bon, pas tous heuresement, mais beaucoup trop m’agacent par leur comportement trop commercial.
Sans dec’ c’est vraiment une course a qui pissera le plus loin, fera le plus de trucs, verras le plus de pays, qui fera le plus de like, d’audience, qui aura le plus de followers ou le plus de commentaires etc.

Je ne citerais personne, mais pour l’exemple je vais utiliser un pseudonyme bidon :
« Bob ».

Bob est un type normal avec un job, un appart et ses petits problemes.
A un moment de sa vie, Bob va commencer a voyager pour des raisons qui lui sont propre ; puis a un autre moment de sa vie il va se dire qu’il lui faut se créer un blog pour partager ses expériences : « leblogdebob ».

image

Il se dit que c’est juste comme ca pour le fun, pour donner des news aux potes et a la famille, pour se souvenir de ses moments clés et au passage raconter ses délires a des internautes curieux…

Comme ca c’est tres bien ! Pour moi c’est ca un blog !
C’est pas sencé aller plus loin !

Sauf que certains, victimes de leur succès (ou de leur ego), sombrent dans une spirale infernale egocentrique et commerciale !
Sans parler de l’arrogance démesurée de certains…

Franchement a tous ces bloggeurs je n’aurais qu’une question :
Pourquoi ?

J’ai eu il y a quelques mois une discussion un peu houleuse avec un bloggeuse qui tentait desesperement (ou lamentablement) de me convaincre que ma vie de voyageur serait plus belle si je monetisais mon blog, si je vivais avec, bref si je faisaitscomme elle quoi !

La discussion ressemblait a ca :
- Nan mais attends, on me paie 1500 balles par mois pour voyager, c’est pas le rêve comme job ?
- Bah si c’est ton délire c’est cool, moi j’aime bien mon job aussi !
- Mais tu pourrais quitter un job qui te fais chier et voyager toute ta vie, pas juste des coups de quelques mois ici et la…
- Ouais mais mon job me fais pas chier et mon rythme fonctionne : 3 ans de boulo pour 1 an de voyage ; J’ai trouvé mon équilibre !
- C’est dommage !
- Bah nan : je conserve 2 passions !
- Il y en a toujours une plus forte que l’autre, tu devrais choisir !
- Pourquoi je devrais faire ce choix ?
- Plutôt que d’avoir un petit blog, que je connaissait même pas, c’est dire, alors que pourtant t’as voyagé plus que moi… Ca te dirais pas d’etre reconnu, suivi, que tes phrases aient de l’importance ?
- Non.
- T’es bizarre… En plus tu bosses dans le web tu connais déjà toutes les techniques pour faire de l’audience etc, c’est du gachis !
- Non c’est toi qui est bizarre ! Moi je voyage pour moi, pas pour les autres, mon blog c’est juste pour le fun, si des gens aiment bien le lire tant mieux mais c’est pas le but premier tsé !
- Bah pourquoi t’as un blog si personne le lit !
- Des gens le lise, j’ai les stats !
- Pfff ils sont quoi ? Une dizaine ? Tu me fais rire, moi j’en ai plus de 5000 !
- Et alors ? J’aime la notion de petite communauté et prendre contact avec certains qui me suivent, savoir qui ils sont et pourquoi ca les interesse etc !
- Je fais ca aussi !
- Avec 5000 personnes ?
- Je réponds aux questions intéressantes !
- Donc pas tout le monde !
- Pff tu comprends pas !!
- C’est toi qui comprends pas. Tu sais, si demain mon blog ferme, bah tant pis c’est pas grave ! Je dépends pas de ca contrairement a toi ! Ca m’empechera pas de continuer a vivre et a me balader !
- Et après si t’as plus de blog, qui saura ou tu vas ?
- Moi et des proches, c’est important ?
- Pfff ! C’es nul !
- Tu sais je connais des voyageurs bien plus bourrins que moi ou toi et tu ne les connais pas !
- C’est quoi leurs blogs ?
- Ils n’en ont pas ! Quoi ? Tu crois que tous les voyageurs ont des blogs ou quoi ?
- C’est du gachis alors, encore plus !
- Nan c’est juste une autre facon de voir le monde c’est tout !

Etc etc etc
Bref on a continué comme ca une demi-heure et ca ma saoulé !
Ce genre de mentalité m’agace !

Mainenant plein de gros blogs se résument a ca :
- Des selfies partout dans le monde (ca va les chevilles ?)
- Des comportements du genre : « t’as vu j’y suis et toi non, c’est con hein… » Et « moi je »
- Des articles dont on se fout royalement mais qui sont imposés par des sponsors…
- De la communication
- De la pub

Même certains voyageurs sont obligés, en voyage de se poser et de s’imposer des jours pour écrire ! C’est plus vraiment être libre ca !

Est ce que la plupart des mega blogueurs se rappellent seulement leurs débuts et pourquoi ils ont commencés a voyager il y a longtemps ?
Et serait ils seulement capables de lacher leur blog un an ou deux ?

On voyage pour soit, parce qu’on veut évoluer, parce qu’a un moment de sa vie on envoi tout valser et qu’on « se reveille » !
Mais on le fait pas pour les autres a la base !
C’est une démarche personelle, pas une quête de reconaissance !
On suit juste un idéal !

C’est pas non plus notre job d’aider les gens a évoluer : laissons les tranquilles !
On est pas la pour créer de l’admiration !

Quand je vois des commentaires sur certaines pages, il y a des « oh la chance » ou des « oh je voudrais trop faire pareil » etc !
A ces gens la moi je me contenterais de répondre :
Bah fais le putain, t’as pas besoin de mon blog pour ca !
Saute dans le vide c’est tout !

Aujourd’hui on voit des blogs de voyage a foisons, « aventure machin », « trucmuche autour du monde » etc.
Comme une grosse competition a qui sera le meilleur ou le plus fou… Ce monde pourri m’agace, on retrouve tous les travers de la société moderne dans ce type de sites :
L’égocentrisme, la mégalomanie, l’arrogance…

Ce serait bien que le monde du voyage soit épargné par toute cette merde !
On ne fais pas une compet les gens !

Bref… J’hésite a fermer ce blog de peur d’etre absorbé par toute cette connerie !
C’était pas mal quand je voyageais sans blog avant, personne le savait, mais au moins j’etais libre !

Je ne dis pas que tous les blogs de voyage sont de la merde, il y en a beaucoup que je respecte et que j’apprécie…
Et il y a encore quelques bloggeurs qui ont en eux le « feu sacré », qui font leur truc dans leur coin et ne jugent pas les autres !

Mais il y en a malheureusement beaucoup plus que je déteste profondement a cause de tout ce que je viens de dire plus haut !
Il y en a trop !

Peut être que je ne suis pas fait pour blogger, peut être que je devrais redevenir et rester un voyageur ninja, celui qui fait plein de truc mais dont on ignore l’existence !

Ca serait pas un mal !
Je sais pas, vous en pensez quoi vous ?

image

Pour avoir pris différents bus pour me déplacer, je me suis dit que ce serait une bonne idée de faire un petit sujet rapide dessus !

Tout d’abord, il faut savoir que l’état des routes au Nepal est… intéressant !

Je ne sais pas si on peut à proprement parler de routes en fait :
la plupart du temps ce sont des chemins améliorés, une seule voie (une pour deux sens), pas de barrières de sécurité, pas ou peu de panneaux et un précipice de plusieurs centaines de mètres d’un coté ou de l’autre de la piste, parfois des deux !
De plus il n’y a jamais de grandes lignes droites, toutes les routes zizaguent entre les montagnes, ce qui limite la vitesse maximum à environ 70km/h sur les « hwy » (oui, ce que je viens de décrire, ce sont leurs autoroutes, je vous laisse imaginer leurs routes normales…). Il y a peu d’ »autoroutes » qui relient les principales villes du pays, seulement quatre partent de Kathmandu, sur les axes :
Nord ouest / sud / nord est / sud est

Etant donné l’état des autoroutes et le traffic considérable qui les occupent, on se rend vite compte que le code de la route est inexistant, que tous les automobilistes conduisent à l’arrache… Bref c’est complètement flippant !
En fait je pense que n’importe quel conducteur népalais, en Europe, perdrait son permis en environ 4,5 secondes, tellement les comportements les plus élémentaires sont baffoués !

Aussi, il se peut que votre destination ne soit qu’à 200km, mais vous mettrez quand même 6 ou 7h pour y arriver !
C’est pas rapide !

Ha oui, vu qu’il n’y a pas vraiment de panneaux, ni de code de la route, les automobilistes utilisent des moyens caucaces pour communiquer entre eux :
Le « language klaxon » !
Mais c’est un language beaucoup plus complexe que notre utilisation basique (hey avance con !…) du klaxon, eux ils s’en servent pour tout !
Et leur klaxon possède deux type de sons !
Voilà un petit dico « Francais – language klaxon » pour vous aider à comprendre :

Tulu = salut je suis la !
Tu tulu : ca va ?
Tulululu = hey, je passe !
Tu tu tulu : vas y passe !
Tuuu = merci
Tulu tulu tulu = bon vous foutez quoi ?!
Tululu tululu = pousse toi je dois me garer !
Tuuu tuuu tuuu = attention devant il y a du danger !
Tu tu tu tu tu = il y a un bouchon devant !
Tulu tuuu … tu tu tu = hey on est 3 a doubler la, range toi !

Etc etc !

Bref sur la route… c’est bruyant !
Parfois on a l’impression d’être dans le film d’animation « cars », car toutes les autos, motos, camions et bus « discutent » sans arrêts de cette manière !
Quand le klaxon d’un véhicule est cassé, ça doit être la fin du monde pour eux… Plus important que les freins !!

Mais bon revenons en au sujet qui nous intéresse : les bus !

Au Népal il y a deux types de bus :
Les « tourist bus » et les « local bus ».
Chacun ont des avantages et des défaults, tant niveau prix que sécurité ou confort !

Les Tourist bus :

image

Ce sont des bus reservés aux touristes (comme leur nom l’indique), ils partent à heure précises, souvent très tôt : passé 9h du matin, il n’y en a plus !
Ces bus sont agés de 20 ans au maximum (c’est la loi), ce sont de vrais bus (autocar) avec coffre en soute etc ; et le chauffeur est tenu de conduire de manière sécuritaire… Ou du moins de faire quelques efforts pour conduire à peu près bien !
Ils ont une capacité d’environ 40 personnes et sont rarement pleins – j’entends par là que tout le monde a une place et personne n’est debout.

Les billets de tourist bus s’achètent dans des agences de voyage ou dans les centre d’hébergements (hotels, guesthouse etc). Et vous le prenez dans une gare de bus de touristes (tourist bus park).
Il en existe deux sortes : Avec ou sans climatisation !
Pour un trajet type : Kathmandu > Pokhara
Les prix varierons entre 600 et 1200 roupies (6 a $12)
Le trajet mettra environ 7h et le bus fera environ 3 haltes (une longue pour manger et deux petites pour toilettes ou clope).

Les local bus :

image

Ce sont les bus qu’utilisent les locaux ! Le plus souvent il s’agit de pickups améliorés ou de minibus à moitié défoncés, pas de coffre en soute, votre sac ira sur le toît (et parfois vous aussi).
Les bus partent sans aucun horraire, vous avez juste à vous pointer à la gare de bus, acheter votre billet sur place et vous partirez dans la demi heure (je m’étais pointé à 10:30 du matin). Beaucoup plus flexible !!
La gare de bus de Kathmandu s’appelle « Gangabu »

Bon par contre après, c’est une expérience !!
Ils roulent n’importe comment, il n’y a pas de ceintures de sécurité et tous les 100m ont croit qu’on va mourrir…
Vous savez, quans vous voulez doubler une voiture, vous regardez si personne n’arrive dans l’autre sens hein ? Et s’il y a une auto en face, bah vous attendez et vous passez après, normal quoi ! Bah eux quand il y a une voiture en face, ils passent quand même ! J’ai pas eu aussi peur en bus depuis la Bolivie ! C’est du grand n’importe quoi ! D’autant plus que quand on regarde dans les ravins on voit plein d’épaves de minibus un peu partout… Oui oui…

Leur capacité est de 12 personnes…
Mais on rentre facile à 35 dedans !
Mieux vaut être dans les premiers hein !

Parfois des animaux se joignent au trip ! Moi ça a été une chèvre ! Après la pause midi on a embarqué une biquette qui est allée s’allonger sur la banquette arrière ! 3h de route avec des « bèèèèh bèèèèh » et une odeur de merde sur l’arrière… Du bonheur)
L’avantage par contre c’est que c’est pas cher !

Pour un trajet type : Kathmandu > Pokhara
Les prix varierons entre 200 et 400 roupies (2 a $4)
Le trajet mettra environ 6h et le bus fera environ 70 haltes (une longue pour manger et 69 autres pour toilettes, clopes, embarquer du matériel, s’arrêter partout et nul part.

Bref, à vous de choisir, à vos risques !

Bon courage !

image
[NEPAL] Le chitwan est un parc national qui s’etends sur environ 200km au sud du Nepal, non loin de la frontière Indienne.

A la base j’avais prévu de m’y rendre en solo mais j’ai appris qu’on ne pouvait pas : deja il faut un permis et en plus il fallait etre accompagné au minimum de 2 personnes et de préférence des guides, a cause des bestioles plus ou moins agressives présentent dans le parc !
Car oui cette charmante jungle est peuplée (entre autres) d’ours, de tigres, de léopards, de crocodiles et de Rhinocéroces.
Il va sans dire que les authorités locales préfère que les touristes soient accompagnés, car bon, si l’un d’eux se fait bouffer un gros bout de jambe ou fini piétinné par un mastodonte de 3 tonnes, ca fera un mauvais genre de publicité pour le parc…

Grossomerdo on peut aller dans le parc de deux facons :

1) En jeep, avec plein d’autre gens, le plus souvent chinois et donc tres bruyants avec plein d’appareils photo qui flashent en plein jour ; donc ils restent sur des gros chemins et ne voient (parfois et que de loin) que des rhinos ou quelques éléphants… Le tout pour 70$ permis inclu pour 3h.

2) Avec deux guides, a pieds, pour une marche d’une dizaine d’heures sous 30° a l’ombre dans la jungle, les deux types sont armés d’un bout de bois (au cas ou), sont pisteurs a leurs heures perdues – vous savez le genre de types qui voient une grosse bouse de rhino, se penchent dessus, mettent la main au dessus et disent « hum c’est frais, 23mn environ, il venait du nord et il allait par la, c’est un mâle, adulte, peut etre 12 ans, mais nous on va passer par ici a cause du vent ». (J’ai jamais compris comment ces types pouvait deviner tout ca juste avec une crotte)…
Le tout pour 35$ permis inclu.

Bon bah…

J’ai loué les services de deux bonhomes pour me servir de guide dans la jungle et ca a donné a peu pres ca quand l’un des deux est venu a moi :
- So, are you ready?
- Yup, ready to get lost in the jungle!
- Haha !
- What´s your name by the way?
- Rangit!
- Ha yeah? … Hum… Have you met Ted?
- What?! Who’s Ted?
- No… Nothing… Was kinda joke!
- Ha ok, the other guide name’s Balkani
- Like the…
- What?
- No nothing…
- Ok shall we go?
- Yeah !

Visiblement ils ne connaissent pas « how i met your mother » au Népal ; je me suis fait marrer tout seul pendant 15mn, la journée commencait bien.

On a commencé par traverser la rivière a l’aube (7h du mat) en pirogue puis on a commencé a crapahuter dans la jungle, pas de sentiers c’est a l’arrache ! Tout ce que j’aime !!
La Rangit a dit :
- Welcome to the jungle bro’
- Is there fun and games?
- What the… Oh… Guns?
- Haha yep! Guns!
(Guns n roses pour ceux qui n’ont pas compris la référence)

En fait ici ils disent « jungle » mais en realité c’est plus un genre de savane : On a de la place c’est pas dense.
En fait ca ressemble un peu a une forêt européenne qu’on aurait fusionné avec une forêt africaine, par moment on se croierait dans fontainebleau, mais la minute d’apres de grosses lianes et fougères vertes de 2m de haut vous rappellent que, non, vous n’y etes pas !

Welcome to the jungle

Au bout de genre 1h sans avoir rien vu, si ce n’est quelques insectes étranges, des arbres aux épaisses racines et quelques oiseaux, Rangit s’arrete net et se penche sur le sol (la bouse de rhino décrite un peu plus haut dans ce texte).
On a donc commencé a marcher en diagonale, dans des hautes herbes et au bout de 20mn on est tombé sur un rhino brouttant tranquillement on ne sait trop quoi.
Balkani m’a dit de le suivre discretement et on s’est approché a environ 20m de lui, plus ou moins par derrière.
En fait il m’a expliqué après que le rhino est une bestiole qui met un temps relativement long pour se retourner, faire un 180°, ce qui laisse quelques secondes de repis pour grimper dans un arbre si jamais il se met a charger.

image

On l’a regardé 10mn, je temps que je le mitraille un peu de photos, puis on l’a laissé broutter tranquille.
2h plus tard, après avoir vu quelques cerfs, cigognes et autres oiseaux, Rangit s’arrete et dit :
- Small nap, we stay here for 30mn : drink, eat but quiet!
- Ok
La dessus je sors ma gourde, je grignotte quelques biscuits et je m’allume une clope (la 3eme de la journée en fait – oui je conserve les mégots), Rangit s’installe en face de moi, sors un petit sachet de sa poche et commence a se rouler un gros joint. Je lui souris, il me taxe mon feu et on commence a fumer son truc, a 3, posés dans la jungle avec potentiellement plein de bestioles dangereuses autour. Je demandes :
- But is the weed is ok here? I mean it smell strong…
- Animals dont like this smell, smoke if for our security!
(Ouais genre)

Puis on est repartis… Au bout d’une heure en fait !
Mais c’etait cool j’ai pu avoir le plaisir de discuter de tout et de rien avec des népalais, un bout de vrai discussion entre autre sur l’economique du pays et l’importance du tourisme :
85% du PIB quand meme !!
Les népalais semblent beaucoup s’interesser a la politique aussi, ce qui est assez rare dans un pays sous développé !
Ils commencent a entrevoir des possibilités d’industries locales car beaucoup de pays occidentaux ont commencé a déloqualiser au Nepal… Bref le pays est dans une phase de potentielle evolution dans les prochaines années, ce qui est quelque part positif vu l’extreme pauvreté des gens. Un népalais gagne en moyenne 60$ par mois !

Bref on est repartis dans la brousse, j’ai vu quelques oiseaux dont un genre de cigogne, le plus grand oiseau du Nepal : parfois 2m d’envergure !

On a fait une petite pause au bord d’un lac, a chaque fois qu’on arrete de marcher c’est a coté d’un point d’eau, car les animaux viennent s’y raffraichir ! Ce coup ci on a du s’arreter 30mn en tout, le temps de manger un peu et d’observer des tortues fire surface quelques secondes avant de replonger, j’ai aussi vu des nids de termites et des singes…

image

Puis soudain alors que je m’appretais a me lever pour repartir Balkani a dit en chuchottant :
- Shhhht! Sit down!
- What?
- Shht, there is a bear!!
- A bear ? Here? In jungle? What the…?
- Shhht
- But, this is jungle… How a bear…?
- Yes, bear, baloo you know?!
Je me suis soudain rappelé du livre de la jungle, c’est vrai, baloo est un ours et la je me suis jeté au sol !

Il etait a genre 50m, un ours noir de bonne taille, si je me fie aux ours canadiens je dirais un bon 500kg, du genre 120cm au garot, un mâle !
On l’a observé et mes deux guide arretaient pas d’essayer de me rassurer inutilement :
- Don’t trouble yourself, no danger
- I know, that´s not at all my first bear!
- If he charge don’t move!
- I know i’ve seen some when lived in Canada!
- Do what we do and everything will be ok!
- Hey! Guys, I KNOW BEARS!!
- Shhht
- Ok fuckoff…

Bref on a continué a l’observer une petite demi heure, j’ai pas reussi a avoir de photo convenable, contre jour et feuillages c’etait pas evident ; puis on a repris notre chemin, croisé d’autres oiseaux, marchés dans des hautescherbes un peu flippantes… Ils me disaient que parfois on pouvait y voir des pytons ou des cobras.
Mais oui, bien sur, marcher dans des hautes herbes pour voir des pytons et des cobras, quelle bonne idée !!
Bon au final on en a pas vu, par contre j’ai vu la mue d’un pyton dont la taille m’a un peu mis ml a l’aise :
environ 4m de mue… Mouais…

Il commencait a se faire tard, 15h (oui c’est tard quand pn commence a marcher a 7h avec juste une heure trente de pause !
On a commencé a prendre le chemin du retour, on en etaient environ a 20km de marche dans la jungle.

Le periple s’est terminé en longeant la rivière ou on a pu apercevoir des crocodiles, deux elephants et quelques pêcheurs, tous a genre 50m d’intervalle l’air de se foutre royalemment les uns des autres !

image

On a repris une pirogue… A 20m d’un crocodile… Normal…
Et notre balade s’est terminée vers 16h30

Au final pas tant d’animaux que ca, mais l’experience de la jungle avec des pisteurs a largement tenue ses promesses !!
Rien que le fait de pister un Rhino grace a une crotte et tomber dessus a 20m de distance au coin d’un arbre… Ca… C’est super cool !!

Bref si vous allez dans le Chitwan : partez pas en jeep !